Le 4PLAY QUARTET...

Publié le par bigoudene46

Samedi soir chez Roland qui inaugure un "salon de musique" dans une ancienne écurie qu'il vient de rénover... C'est le groupe vocal "Le 4 PLAY QUARTET" qui a donc l'honneur d'ouvrir le bal ! Un groupe qui chante du Barbershop... vous connaissez ? Je m'installe donc au premier rang dans un coin, ouvre mon sac... et là... désespoir, je me rends compte que j'ai pris avec moi mon "carnet de Vie N° 10" et qu'il ne reste plus une page disponible !!! Alors Roland va me chercher un très beau carnet... que j'ai l'honneur d'inaugurer avec mon petit croquis des chanteurs ! (que de premières finalement...)

Tremeven - 01.07.17

Tremeven - 01.07.17

J'ai donc juste pris deux photos avec mon téléphone (d'où la piètre qualité) avant de rendre son beau carnet à Roland ! Qu'elles étaient bonnes ses pizzas dans le four à pain ! Chants, pain et vin...Une bien belle soirée quoi  !

Le 4PLAY QUARTET...

Voilà comment se présente le groupe :

"Nous sommes un ensemble vocal dynamique et enthousiaste et nous voulons partager notre amour pour le Barbershop. Ce genre de chant à quatre voix a cappella est encore méconnu ici et nous nous mettons en quatre pour que cela change ! Le Barbershop trouve ses origines aux USA au début du 20° siècle, quand des groupes d'hommes qui attendaient leur tour chez le barbier se mettaient à chanter et à harmoniser les standards de l'époque. 

Aujourdhui il se partique dans tous les pays anglophones et d'Europe du Nord et il y a de nombreuses formations mixtes et féminines aussi.

Notre quatuor s'est formé en avril 2016. Nous rajoutons constamment de nousvelles chansons à notre répertoire, et donnons des concerts très régulièrement, notamment dans des chapelles de la région, en soutien à des associations ou chez l'habitant. N'hésitez pas à nous contacter !"

4PLAYQuartet@kmel.bzh 

Vous imaginez si on se mettait à chanter partout où il faut attendre son tour... Elle serait bien plus belle la vie, non ?

Un aperçu de Barbershop...

Publié dans musiciens, Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article